Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Témoignage : « Après l’abattement des salaires, il ne me reste que 15 000fcfa »

Pour faire face à la prétendue crise économique qui secoue le pays, le gouvernement tchadien a décidé de faire payer les fonctionnaires : l’abattement des salaires. Pour ces derniers qui ont décrété immédiatement une grève illimitée jusqu’à nouvel ordre, c’est des couteaux dans les cœurs. « C’est la mort », confie une fonctionnaire, à RFI, qui vient de percevoir 15 000f comme salaire du mois de janvier 2018 après que l’abattement ait été opéré. Ce que vous allez lire sont les témoignages des trois fonctionnaires, désespérés, qui disent sentir la mort venir. Témoignages hallucinants.  

 

  • C’est la misère. On nous envoie à la mort. Quand j’ai reçu l’information que le salaire a été abattu j’ai procédé à la vérification et c’est confirmer. Dès cet instant, j’ai cessé d’aller au travail. La grève a été automatique. En ce moment les gens sont à découverts dans les banques. Il n’y a rien. Ils s’endettent.  

 

  • Je suis sous crédit. L’année passée ils avaient prélevé 100 000f sur mon salaire. Il me reste 100 000f. Et cette fois-ci, ils ont coupé 85 000f et il ne me reste que 15 000f. comment vais-je faire pour joindre les deux bouts. Les enfants sont là, j’ai le loyer à payer. C’est la mort. Le gouvernement n’aime même pas les Tchadiens.

 

 

  • Nous sentons la mort venir parce que nous n’avons plus rien pour nourrir nos enfants. C’est la mort que nous attendons. C’est inadmissible.

 

Source : rfi

Tag(s) : #Tchad, #abattement, #salaire, #fonctionnaires, #grève, #témoignage, #misère, #mort, #gouvernement
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :