Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Crise économique, crise sociale, crise de confiance... Le Tchad vit des heures difficiles sur fond de grèves des fonctionnaires, de salaires et d'arriérés de salaires non payés, de grogne estudiantine. Mardi, une partie de l'opposition et la société civile, en signe de protestation, ont organisé une journée Ville morte. N'Djamena subit de plein fouet la baisse du prix du baril de pétrole. Cette baisse suffit-elle à expliquer la crise actuelle ? Depuis 2004, la rente pétrolière a-t-elle été partagée ? Pourquoi pétrole rime avec corruption ? Le docteur Ousmane Houzibé, chercheur en Sciences politiques à l'Université de Rouen et de Lyon 3, répond à nos questions.
Tag(s) : #Tchad, #pétrole, #crise
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :