Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tchad : A la découverte d’une prison secrète au cœur de N’Djamena où les gens y meurent dans le secret total

Section nationale de la Recherche judiciaire(SNRJ), N’Djamena. Là, se trouve une prison sournoise à l’image de la « piscine » de la fameuse DDS. Selon le site Makaila.fr cette prison existe depuis 20 ans, 6 ans après l’arrivée de Deby au pouvoir. Cela suscite une interrogation : la DDS a-t-elle réellement tiré sa révérence ?Les conditions de détention sont inhumaines.Une petite cellule dont les dimensions laissent à désirer : 3m50 sur 3m50. Là, plus d’une cinquantaine de prisonniers y survivent. Le premier responsable de cet établissement meurtrier, selon la même source s’appelle Hissein Allafouz. Un colonel de l’armée. Il a droit de vie et de mort sur les prisonniers. Des morts, il y en a eu suite à des conditions de détention. Contre toute attente, le Tchaddevient un mouroir pour ses propres enfants. Voici la situation.

Pourquoi détient-on les individus à la SNRJ ? Nul ne peut répondre à cette question puisque ces gens n’ont jamais été jugés, selon le 5esubstitut du procureur de la République, a constaté Makaila.fr. C’est la mort d’un prisonnier dans cette cellule de la mort qui a révélé l’existence de cette prison secrète. Un prisonnier d’origine Togolaise serait emprisonné menotté. Sa famille est-elle au courant de sa présence ? Difficile de le savoir.

Comment se fait-il que le colonel Hissein Allafouz gère depuis près de 20 ans ce mouroir sans que les gens ne soient au courant ? Même pas les défenseurs des droits humains ?

Combien de personnes y sont mortes ?

Pourquoi les y détient-on ?

Le Tchad est-il un État de droit ?

A-t-on besoin d’une prison parallèle pour rendre justice ? Et de quelle s’agit-il ?

Combien d’autres prisons secrètes existent à travers le pays ?

Les défenseurs des droits humains sont interpellés pour mettre fin à ce service de la mort !

Tag(s) : #Tchad, #prison secrète, #SNRJ
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :