Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Crise des étudiants de 2ie : le Bureau général des étudiants se met dans la danse !

Le Bureau Exécutif de l’Association des Étudiants, Stagiaires et Élevés Tchadiens au Burkina Faso (AESET-BF) attire l’attention de l’opinion nationale et internationale sur le mouvement de grève qui est en cours au niveau de l’ambassade du Tchad au Burkina Faso. Il dénonce par ailleurs le comportement barbare du personnel de l’ambassade en occurrence celui de l’attache militaire pour son attitude va en guerre. Il sonne l’État tchadien à respecter ses engagements afin que les étudiants puissent regagner les salles de classe. si rien n’est fait, une Assemblée Générale sera organisée dans un bref délai pour entreprendre des actions fortes. Nous vous livrons le communiqué de presse parvenu à notre rédaction.

Ouagadougou, 17 mars 2016

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Le Bureau Exécutif de l’Association des Étudiants, Stagiaires et Élèves Tchadiens Au Burkina Faso (AESET-BF) informe l’opinion publique qu’un important mouvement de grève est observé par des étudiants Tchadiens de l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement, 2IE (Sous-section de l’AESET-BF) du Burkina Faso depuis le lundi 14 mars 2016 à 5h du matin. Il s’agit de l’occupation des locaux et des abords de l’ambassade du Tchad à Ouagadougou par ces étudiants.


En effet, les étudiants tchadiens du 2IE sont suspendus de toutes les activités pédagogiques depuis 7 mois et sont expulsés du campus universitaire depuis le 06 mars 2016. Aussi, exigent-ils le règlement de leurs frais de scolarité des années académiques 2013/2014, 2014/2015 et 2015/2016 ainsi que le versement de leur bourse de subsistance de ces 3 années. Il est important de rappeler qu’ils ne sont pas à leur première expression de cri de détresse.


En outre, les étudiants déjà installés avec leurs couchages dans l’enceinte du bâtiment sont privés d’eau et de nourriture par les forces de l’ordre. Ce qui relève du comportement d’un autre âge sachant que le droit international exige que, même sur le champ de bataille, le soldat ne prive pas de ses droits fondamentaux l’ennemi fait prisonnier. L’AESET-BF exprime sa surprise face au caractère sauvage et violent dont font preuve les forces de l’ordre et certains personnels de l’ambassade notamment l’attaché militaire et l’ambassadeur.


Les négociations entamées par le Bureau Exécutif de l’AESET-BF avec les Autorités du Tchad, notamment le 1er Secrétaire de l’ambassade et le Ministre de l’enseignement supérieur du Tchad n’ont rien donné.


L’AESET-BF exprime toute sa solidarité aux étudiants tchadiens du 2IE.Nous demandons à tous les étudiants tchadiens résidant au Burkina à apporter leurs soutiens multiformes à nos camarades dans cette situation trouble. Nous demandons instamment au gouvernement tchadien d’honorer, sans délais, ses engagements vis-à-vis de 2IE et vis-à-vis de tous les étudiants boursiers tchadiens.
Le Bureau Exécutif suit de près cette crise et convoquera une grande assemblée, dans les jours à venir si cette crise n’est pas résolue par nos autorités.

Ampliations :
Délégués des sous sections
Ambassades
Presses
Le Président

HIKNONÉ DJONFABÉ

Tag(s) : #étudiants;2IE; Tchad
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :