Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ph: rfi

ph: rfi

Samedi 1er septembre 2018, l’aviation tchadienne a bombardé les localités frontalières avec la Libye. Il s’agit de la population de Miski, entre autre. En effet, il s’agit des civiles qui se rendaient à Miski pour un mariage, dans une colonne de véhicules qui a été la cible de l’armée tchadienne. Cet acte barbare ferait une dizaine de blessés. Depuis la mi-août 2018, l’aviation de l’armée tchadienne sillonne cette localité où la population est accusée à tort de regagner la rébellion. Face à « cet acte révoltant », Iyina monte au créneau et condamne avec « fermeté » les agissements de ce gouvernement qui, au lieu de protéger les citoyens, les tue. Nous vous proposons l’intégralité du communiqué du mouvement.

 

Communiqué de presse

 

Le mouvement citoyen IYINA exprime son indignation face aux bombardements que subissent la population de Miski dans la région de Tibesti provoquant des blessés et des dégâts matériels.

      Nous condamnons avec fermeté cet acte révoltant car un gouvernement responsable a comme prérogative de protéger tous les citoyens Tchadiens et d'assurer leur bien-être.

      Le mouvement citoyen IYINA apporte un soutien indéfectible à toute la population de la région de Tibesti.

      A toute la jeunesse tchadienne en proie aux privations de tout genre, nous demandons l'unité au-delà de toutes les considérations ethniques et religieuses afin d'arriver au changement tant attendu dans la sérénité et d'une manière pacifique.

Ensemble nous subissons !!!

Ensemble nous pouvons !!!

 

Fait à N’Djamena le 03 Septembre 2018

 

                 Le porte-parole

 

                 NADJO KAÏNA

Tag(s) : #Tchad, #bombardements, #population, #Miski, #armée, #Libye, #Iyina, #indignation, #jeunesse, #aviation, #gouvernement, #rebelles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :