Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La 4e République ou le retour du Tchad vers les sombres années !

La 4e République est sans doute un signe annonciateur du retour de notre pays dans le cataclysme. Si ce projet est effectif, alors le Tchad, déjà riche en tragédie, basculera dans le chaos. Inutile de consulter les oracles, car certains signes ne trompent jamais. C’est une véritable tempête de sable qui soufflera de l’extrême Nord à l’extrême Sud. Quel est le projet qui sous-entend la suppression de la primature, du rejet du poste de vice-présidence, un régime présidentiel d’un mandat de 6 ans (au lieu de 5 ans) renouvelable une seule fois, à partir de 2021, etc. en un mot comme en mille, Idriss Deby se taille un pouvoir à vie car il totalisera en tout 43 ans au pouvoir en 2033.

Les informations qui nous parviennent des coulisses ne sont pas bonnes, pas du tout bonnes : « c’est sur notre cadavre qu’il passera pour imposer une dynastie des Itnos au Tchad », scande bon nombre de compatriotes. Pour certains « Deby joue avec le feu qui le consumera, bientôt ». Et pour d’autres, le petit berger de Berdoba « est devenu tout simplement fou », qui mérite l’asile de la folie. Et pourtant, lorsqu’un groupe, dans un pays, monopolise le pouvoir cela appellera, que le bon Dieu le veuille ou non, la guerre civile. Ainsi, le Tchad renouera avec ses années sombres. C’est à croire que les démons de l’apocalypse, d’hier, sont sortis de l’enfer pour frapper à nouveau le pays, qui a vécu le traumatisme aiguë pendant plus de 40 ans.

Pouvait-il en être autrement lorsqu’un individu, corrompu légendaire et ravisseur, veut s’offrir infiniment un « lenga » présidentiel à vie, entendez « bonus » ? pourquoi vouloir à tout prix que la Constitution de la 4e République soit votée au plus tard mi-mai 2018 par le parlement et non par référendum ? Décryptage d’une situation qui hante et qui agitera bientôt le pays de Tombalbaye.

 

Tous les signaux sont au rouge. Nous convenons avec l’artiste Makryst que « nous avons quitté ‘’le ça ne va pas pour le ça ne va pas tout’’ ». Pendant que l’administration est totalement paralysée à cause des interminables grèves, les écoles sont hermétiquement fermées, les salaires inexistants à cause de l’abattement, les conditions de vie sont intenables, etc. le gouvernement, conjuguant à la fois l’insouciance et l’inconscience, s’est investi à organiser un forum impopulaire, controversé et boycotté dont les conclusions sont à polémiques. C’est connu, au Tchad, les priorités sont toujours à ailleurs. Les conséquences des conclusions de ce forum sont énormes.

En effet, le découpage administratif à l’issue du forum, est une bombe qui explosera, incessamment. Car tout est fait pour faire de Amdjarass, un Etat à part entière. La manigance et les raisons inavouées sont connues. Rassurez-vous, ce projet malsain à dessein ne verra pas le jour car le peuple qui vit sur cette vaste région de BET ne se soumettra jamais à ce diktat. Suivez mon regard. Cette balkanisation du pays est tout simplement l’œuvre des ignorants qui méconnaissent et la géographie et l’histoire de notre pays. Mais on les leur rappellera, s’il le faut, dans un bain de sang. Des petits apprentis sorciers qui font leur premier pas initiatique dans le bois sacré de l’histoire de notre pays, apprendront la dure leçon à leur dépend. En tout cas, ce passage en force du pouvoir aura de très lourdes conséquences. Mais il est encore temps pour un mea-culpa.

Notre pays a connu tellement les affres de la guerre. Il portera pendant longtemps sinon à vie les stigmates des bruits des armes. Pourquoi ne pas œuvrer à lui éviter définitivement, ce triste souvenir, des années sombres ? Le pays de Tombalbaye mérite mieux. Il mérite mieux que ceux qui le dirigent aujourd’hui ; il mérite mieux que l’hémorragie qu’aucun garrot ne peut arrêter la saignée ; il mérite mieux que la douleur dans laquelle son histoire est en train de s’écrire…

 

Le pouvoir à vie, peu importe la forme, peu importe celui qui est aux commandes, engendra, contre toutes les volontés des dieux, le chaos. La précipitation avec laquelle le pouvoir veut concrétiser les conclusions du forum inquiète et laisse voir des non-dits. Pourquoi vouloir coûte que coûte que la Constitution de la 4e République soit votée au plus tard mi-mai 2018, par le parlement ? Une décision si importante doit être soumise à un référendum. C’est le peuple qui doit décider de son avenir. Mais pourquoi vouloir éviter le referendum ? Le pouvoir sait certainement qu’il perdra s’il privilégie la voie référendaire. Et d’ailleurs, pourquoi changer de Constitution ? Mais tout compte fait, le peuple est curieux de savoir quelle légitimité bénéficiera cette 4e République dont la Constitution sera votée par une Assemblée Nationale illégitime ? Il y a quelle urgence d’autant plus que les questions institutionnelles sont très loin d’être des préoccupations des Tchadiens ? bref, ces réformes sont en décalages avec les réalités des Tchadiens.  Ainsi, les députés illégitimes, en fin de mandat depuis 2015, présents à l’hémicycle pour la forme et se contentant des salaires, feront le sale boulot à la place du peuple souverain. Pathétique !

 

Masbé NDENGAR

 

 

Tag(s) : #4e République, #Tchad, #Idriss Deby, #Deby, #institutions, #Constitution, #Etat, #pays, #Tombalbaye, #Masbé Ndengar
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :