Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A l’instar de tous les Tchadiens, le célèbre rappeur tchadien, Kent K. Dakor, est très en colère. En colère contre le président tchadien Idriss Deby, pour sa gestion clanique et chaotique. Sans langue de bois, il exprime clairement son mécontentement, qui est d’ailleurs partagé par ses compatriotes : « Idriss Deby, nous sommes en colère et c’est Kent K. Dakor qui te le dit ». Courageux, il invite l’homme du Palais Rose à faire ce qu’il veut lui faire : « si tu n’es pas d’accord [avec ce que je te dis] tu sais où me trouver ».  L’ancien membre du groupe Otentic se dit déterminer et pour lui, mort ou vivant, il ne lâchera rien. Morceau choisi : « Tu vas nous tuer mais pas nous exterminer.  C’est décider, on va te chasser ». « Ce pays on va le relever », conclut-il.

Voici un extrait du texte, poignant. Chanté en français et en arabe tchadien, ce son est à écouter absolument.

 

Idriss Deby, nous sommes en colère, c’est Kent K Dakor qui te le dis.

Si tu n’es pas d’accord alors tu sais où me trouver.

La vie ou la mort, on ne va pas lâcher.

Notre pays a terre, on va le relever

X mandats au pouvoir mais rien n’a changé

Le peuple est affamé et il veut manger

Où est l’argent du pétrole que tu as volé ?

Tu es un assassin et tu vas le payer

Tu es un menteur on va te chasser

Tu vas nous tuer mais nous exterminer

Ecoute, c’est décider, on va te chasser

Tag(s) : #Kent K. Dakor, #Idriss Deby, #assassin, #meneteur, #Tchad, #président, #colère
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :