Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ph: VOA Afrique

Ph: VOA Afrique

Le 5 janvier 2018, le Tchad a connu une augmentation de carburant à la pompe. L'essence qui coûtait 523 fcfa, coûte désormais 570fcfa, soit une hausse de 47f. Le gasoil est passé de 568f à 590fcfa, soit 22f de différence. Cela n’est pas du goût des transporteurs qui ont exprimé leurs mécontentements par une grève ce lundi 22 janvier 2018. Les élèves qui ont soutenu le mot d’ordre ont été violemment réprimés. La police a procédé à des arrestations. Selon nos confrères de l’AFP, c’est au total 143 personnes, dont 64 élèves, 67 voyous et 12 membres des syndicats des transporteurs, a confié le colonel Paul Manga, porte-parole de la police nationale.

 Ils sont accusés, selon la même source, de « troubles à l'ordre public et destruction de biens publics ». Ils sont gardés à la coordination de la police judiciaire pour être auditionnés sur le pourquoi de leurs actions, surtout les élèves qui ont déclenché cette manifestation, a indiqué Paul Manga à l’AFP.

Le mot d’ordre de la grève a été respecté. La capitale tchadienne était paralysée car conducteurs de taxis, de bus, de motos ainsi qu’une bonne partie de la population étaient dans la rue. Des barricades, des pneus brulés mais aussi des véhicules de l’État ont été endommagés. A en croire au porte-parole de la police qui s’est confié à l’AFP, 10 véhicules dont 4 de la police et 6 des particuliers ont été détruits.  

Cette grève durera deux jours, soit du 22 au 23 janvier. Deux jours plus tard, soit le 25 janvier 2018 ce seront les organisations de la société civile qui appelleront à une manifestation pour protester contre l’autorité imposée par le gouvernement. Elles invitent tous à se joindre à elles pour revendiquer leurs droits légitimes.

Tag(s) : #grève, #Tchad, #transporteurs, #arrestations, #police, #Paul Manga, #AFP, #Etat, #carburant, #essence
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :