Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tchad : Idriss Deby annonce une tragédie nationale !

 La main sur le cœur, chantons le requiem de notre  pays. Adieu la République ! L’espoir est-il encore permis lorsque  Idriss Deby, premier responsable,  annonce avec assurance la tragédie nationale et rassure que le Tchad reculera de plus de 14 ans en arrière, dans  les sombres années  économiques d’avant  2003 ? Il est sans nul doute, le président Tchadien est un  véritable héritage en horreur. Le peuple a cru retrouvé sa liberté avec cet homme mais il a plutôt commis l’erreur d’accueillir une meute de loups dans la bergerie ce matin du 1er décembre 1990.  En effet,  le 11 novembre 2017 au Palais du 15 janvier à N’Djamena, à la 6e assemblée générale des commerçants du MPS, parti au pouvoir, Idriss Déby  a fait une déclaration la plus inattendue en invitant la population a oublié le pétrole mais aussi, il leur a fait la promesse de revenir dans les dures conditions d’avant l’exploitation du pétrole en 2003. Quant aux fonctionnaires il a sonné la fin des augmentations des salaires qui ont été d’ailleurs  drastiquement réduits.  L’austérité est désormais décrétée officiellement. Cette descente aux enfers annoncée par le président traduit  inévitablement un aveu d’impuissance face à la prétendue crise économique.  A l’heure actuelle les Tchadiens ont plutôt besoin d’un dirigeant qui a la capacité de leur  apporter des solutions aux  dures conditions de vie économique et sociale. Ils n’ont pas besoin d’un chef larmoyant pitoyablement en jetant l’éponge. Notre pays est dans l’impasse. Entre l’inévitable tragédie et la prise de responsabilité  face à un président sans vision ni mission, le peuple doit se décider.  Nous vous proposons à titre illustratif un tableau comparatif des conditions de vie entre  2003 et celles de 2017.  Personne ne survivra si jamais on retourne aux conditions de 2003. Constatez-vous même.

 

 

Situation

2003

2017

Budget national

270 milliards fcfa

936 milliards fcfa

Masse salariale

40 milliards fcfa

365 milliards fcfa

 

 

Nombre de fonctionnaires

 

 

33 000

84 000 (sans compter les militaires estimés a environs 70 000 hommes selon Jeune Afrique)

Dépenses militaires

1% PIB, soit environ 30 milliards fcfa

2,5% PIB, soit environ 100 milliards fcfa (2016)

Budget de la présidence

6 milliards fcfa

15 milliards fcfa

Nombre d’universités

1

8 (et plusieurs instituts publics supérieurs)

Salaire mensuel en moyenne

101 000 fcfa

362 103 fcfa

 

Tag(s) : #Tchad, #Idriss Deby, #tragédie, #pétrole, #budget national, #PIB, #salaires, #pays, #République
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :