Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interdiction des citoyens tchadiens sur le territoire américain : le peuple paie le prix d’une gestion chaotique d’un pyromane

Le gouvernement Trump a interdit aux citoyens tchadiens de fouler le sol américain. Le Tchad est donc désormais concerné par le décret migratoire. En effet, c’est le 24 septembre 2017 que la Corée du Nord, le Venezuela et le Tchad ont été ajoutés sur la liste des pays visés par la politique migratoire américaine. Le décret rentra en vigueur le 18 octobre 2017. En ce qui concerne le Tchad, les mobiles de cette interdiction sont principalement l’insuffisante de « partage d’informations liées aux terroristes », l’existence de « plusieurs groupes terroristes sont actifs au Tchad ou dans la région environnante inclus les membres de Boko Haram, DAESH, AQMI ». Connaissant la popularité de l’Agence nationale de sécurité(ANS) on se demande où est-elle passée pour laisser circuler les terroristes à leur aise? Est-elle un conglomérat de voyous qui ont uniquement pour cibles activistes et opposants ? À qui la faute quand n’importe qui peut se procurer un passeport, une carte d’identité nationale, la nationalité tchadienne ? Bref, ce décret a fait tomber le mythe de l’invincibilité du président tchadien. La réalité prouve à suffisance que le Tchad est plus vulnérable que n’importe quelle autre nation. Analyse d’une situation qui vient transformer le président Deby en pyromane pompier.  

 

Cette décision du gouvernement américain a fait un boum dans le  cœur des tchadiens et semble détruire le mythe qu’entretenait le gouvernement tchadien sur sa détermination à lutter contre le terrorisme. Ce dernier monte au créneau  et élève le ton mais c’est un cri qui ne peut que rester court devant l’État américain. De toutes les façons Deby n’est qu’un nain au pied de Trump.  

On peut s’indigner mais regardons courageusement la réalité en face. Trop de laisser-aller au Tchad. N’importe quel quidam peut avoir en sa possession des documents diplomatiques tchadiens et en train de se pavaner dans le monde. L’État a recruté des policiers analphabètes qui sont capables de lire une pièce d’identité à l’envers, des généraux analphabètes et corrompus … avec de tels personnels incompétents dans le dispositif sécuritaire, que peut-on attendre de mieux ? Jusqu’à preuve de contraire, l’État Américain ne pourrait commettre une grave erreur d’accuser injustement un pays comme le Tchad dont il n’a visiblement pas d’intérêts.  J’accorde du crédit à l’adage selon lequel il n’y a pas de fumée sans feu. En plus il y a qui de mieux que le système de renseignement sécuritaire américain  pour avoir des informations fiables !

 L’Agence nationale de sécurité(ANS) n’est qu’une coquille vide, un conglomérat de voyous, dépourvu de toute intelligente et aptes à traquer que les activistes et les opposants. Sinon comment expliquer que sous le nez et la barbe de la toute puissante ANS dont on a tant vanté les choses, les terroristes puissent circuler, librement, sur le territoire sans qu’elle  ne soit au courant. On peut beau chanter la prouesse de l’armée tchadienne mais pour ceux qui connaissent ce pays ne peuvent qu’avoir de très mauvais souvenirs en matière de sécurité intérieure. Notre  pays, depuis les 27 longues années de règne de Deby n’a jamais rassuré en matière de sécurité. Ainsi pour la gestion chaotique d’un régime désavoué par la population, toute la Nation tchadienne se retrouve condamner. Ce sont là, les hommes et femmes d’affaires, les artistes, les sportifs, brefs les citoyens tchadiens honnêtes qui travaillent honnêtement qui manqueront certaines opportunités d’affaire. C’est bien dommage !

Tag(s) : #Tchad, #citoyens, #Amerique, #pyromane, #Trum, #Idriss Deby, #gouvernement, #terrorisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :