Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tchad : Iyina témoigne sa reconnaissance et réaffirme sa détermination à poursuivre la lutte

Le mouvement citoyen Iyina(MCI) témoigne sa reconnaissance à toutes les personnes et structures qui ont mis la pression qui a vu la libération de leurs leaders, Kaina et Soloh arrêtés par l’ANS, organe répressif du système tortionnaire de Idriss Deby. Dans ce communiqué parvenu à la rédaction de ‘’Tchad Révolution’’, Iyina renouvelle sa détermination à poursuivre la lutte. Ni arrestations ni intimidations ne sauront le rendre motus. Après avoir découvert le vrai visage du régime cynique de N’Djamena, MCI estime que le peuple tchadien avait «commis la plus grosse erreur en applaudissant le 1er décembre 1990 une meute de loup » qui venait d’entrer « dans la bergerie ». Il exige également la libération des autres activistes détenus injustement dans les geôles de l’impunité.

 

 

MOUVEMENT CITOYEN IYINA

MCI

 

Tel : 62 81 82 83.

Email : Iyinatchad@gmail.com

 

POINT DE PRESSE DU MOUVEMENT CITOYEN IYINA (MCI)

Chers journalistes,

Chers camarades du mouvement citoyen IYINA,

Distingués invites !

C’est avec un immense plaisir et une sincère gaieté de cœur, que nous aimerons adresser nos réels remerciements à nos imminents avocats, qui ont consenti unanimement des grands efforts pour dénoncer la barbarie et nous libérer des griffes du tyran des temps modernes.

Par ailleurs le mouvement citoyen IYINA tient à remercier Amnesty international, la campagne tournons la page, les chancelleries accréditées au Tchad, les activistes de la diaspora, la Ligue tchadienne des droit de l’homme, la fédération internationale des droits de l’homme , les medias, les différentes représentations religieuses, nos parents, tous ceux et celles qui de près ou de loin, nous ont soutenu lors de l’ enlèvements du 06 avril du porte-parole NADJO KAINA, du 10 avril de 12 membres de notre mouvement et le 15 avril du rapporteur national SOLOH BERTRAND GANDJE.

Au nom de la jeunesse tchadienne, au nom du mouvement citoyen IYINA nous lançons un appel à toutes les institutions nationales et internationales de protection et des droits de l’homme, que l’Agence nationale de sécurité a ordonné la chasse aux membres de notre mouvement et profitons de l’occasion pour les mettre en garde.

En effet le mouvement citoyen IYINA entend rappeler aux autorités que la lutte qu’il mène est pacifique et exempte de toute affiliation politique ou des manipulations, une lutte juste et noble par ce qu’elle respecte la constitution de la république. Une lutte menée par une jeunesse consciente des situations qui entravent le développement du pays et de son avenir, une jeunesse qui est l’incarnation même de la patience puisque nul part au monde, les humains ne peuvent supporter de se faire enlever, séquestrer et torturer par un groupuscule d’homme sans états d’âmes pendant 27 ans. De ce fait, le mouvement citoyen IYINA, compte faire savoir au régime en place que la lutte va continuer de plus belle et n’entend pas s’arrêter face aux enlèvements et intimidations infligés à la jeunesse. Le peuple tchadien a commis la plus grosse erreur de toute son évolution à applaudir ce régime le 1er décembre 1990 alors qu’il accueillait une meute de loup dans la bergerie.

Aussi, le mouvement citoyen IYINA demande aux autorités d’arrêter d’arracher des mains de citoyen leurs téléphone androïdes car ce n'est pas au peuple tchadien de payer le prix de leur mauvaise gouvernance.

En fin le mouvement citoyen IYINA exige la libération sans délais et sans condition du porte-parole de « ÇA DOIT CHANGER » Monsieur MAWDOE DECLADORE et du journaliste MOHADINE BABOURI.

 

N’Djaména, le 08 Mai 2017

 

Pour le Mouvement Citoyen Iyina

Le Porte-parole intérimaire

 

NADJINDOH HUBERT

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Tchad, #Iyina, #lutte, #détermination
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :