Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Etudiants tchadiens de Lomé : L’indifférence ou le sadisme ?

 Il faut qu’on se parle, certains étudiants tchadiens de Lomé. On doit se parler. Parlons donc. En effet, le président tchadien Idriss Déby était à Lomé le 14 octobre 2016. Massivement, les étudiants ont effectué le déplacement de l’aéroport pour l’accueillir avec les fanions du MPS. L’accueil en soit n’est pas un sujet à débat pour nous. Mais les étudiants qui se sont soustraits de leur sommeil et pire de leurs cahiers pour se rendre à l’aéroport peu avant 7h du matin pour accueillir quelqu’un qui a fermé  écoles et universités  vouant l’avenir incertain pour vos frères et sœurs, cela donne vraiment à réfléchir. À bas la mendecité.com ! En rappel l’université de N’Djamena est close depuis 8 mois ; les bourses sont supprimées ; les primes des enseignants chercheurs sont supprimées ; le salaire des fonctionnaires, des parents sont coupés… cela fait 9 mois que les employés de la mairie de Koumra sont sans salaire.  La situation est affligeante. Et comment peut-on sympathiser avec quelqu’un qui suce ton sang de ton vivant ? Analyse.

 

L’Université de N’Djamena, sauf miracle connaitra une année blanche. Les portes du temple du savoir sont fermées depuis plus de 8 mois. Les toiles d’araignées ont pris l’assaut les amphis théâtres. Comme si cela ne suffisait, le gouvernement sans vision prend une décision hautement stupide et impopulaire : suppression des bourses des étudiants et des primes des enseignants chercheurs. Coup de tonner ! Dès lors les rues s’enflamment. Suites à ces manifestations, les écoles primaires et les lycées sont fermés. Le pays est sans une structure éducative. L’avenir de notre Nation est ainsi bafoué ! Véritable coup de couteau dans les cœurs !

Les étudiants tchadiens de 2ie de Ouagadougou, étaient suspendus des cours(ils sont toujours), de la cité universitaire et privés de tout, avaient élus domicile à leur ambassade pendant 26 jours et 26 nuits, dans le froid et dans la chaleur.

Des deux situations alarmantes, les condamnations viennent et  venaient de partout mais nos camarades de Lomé étaient motus. Silence de mort. Même pas un petit mot de soutien ou réconfortant. Les étudiants de Canada  s’étaient mobilisés par des actes concrets. La mobilisation était générale. Chrétiens, musulmans, animistes ou sans religion avaient tous témoigné leur compassions envers les étudiants trahis par leur Nation. Mais jamais nos camarades du Togo, à quelques kilomètres seulement du Burkina Faso étaient bouche cousue ! Quelle indifférence ! Non c’est plutôt du sadisme. A les voir dans une gigantesque mobilisation accueillir Déby à Lomé, fanions de MPS à l’appui me fait poser la lancinante question sur l’essence de l’existence d’une telle catégorie d’étudiants pour notre pays ? Zut !

C’est de cette mobilisation qu’on avait pour soutenir les « soldats » du 2ie ! C’est de cette mobilisation que nous avons besoin pour soutenir nos camarades étudiants en lutte à N’Djamena, à Abéché, à  Moundou, à Bongor, à Pala, à Sarh…étudiants du Togo, vous avez vendu votre honneur sur l’autel du déshonneur ! Vos noms sont inscrits à jamais au panthéon de l’imbécilité et l’histoire revancharde et punitive vous appellera un jour au tribunal de la naïveté.

La révolution, timidement entamée par la jeunesse consciente et battante aboutira, tôt ou tard. Où seriez-vous en ce moment ? À nos yeux vous n’êtes que des traitres, des Juda ! Mais, nous, on attendra pas le chant du coq afin que votre maléfique dessein s’accomplisse. Suivez mon regard. La tragique et humiliante situation que les autres étudiants tchadiens vivent n’arrive pas qu’aux autres. Loin de moi la funeste idée de jeter le même sort sur vous mais s’il arrivait que ce sort  soit  le vôtre eh bien vous n’aurez que vos yeux pour pleurer tout seul ! J’ai du mal à croire qu’une personne lucide, de surcroit un étudiant puisse sympathiser avec  quelqu'un qui prive vos parents de salaire ! Quelqu'un qui a fermé les portes de l'emploi ! Quelqu'un qui a fermé l'université et les écoles !  À votre place, à défaut de lui envoyer des pierres en pleine figure, je ferai l’économie du déplacement de l’aéroport. A bas la mendecité.com.

Tag(s) : #Tchad, #étudiants, #Lomé, #Togo
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :