Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tchad: Clash entre Halla Nahal et Hinda Deby

Les femmes révolutionnaires à l’image de Rose Lokissim sont encore nombreuses sous l’échiquier tchadien. Elles disent comme telles les choses en assumant l’entière responsabilité. C’est le cas de Halla Nahal qui sans détour, par cet écrit a remis Hinda Deby à sa place suite à son discours. Elle lui retrace évènement après évènement l’histoire du Tchad en concluant sans détour que la femme tchadienne d’aujourd’hui n’est plus prête à se laisser faire : « Hinda les temps ont changé », met-elle engarde la 1re dame. Elle poursuit en faisant savoir à Hinda que l’ère de tais-toi sinon on te fait est révolu et elles, les femmes tchadiennes sont prêtes à aller au moulin. Morceau choisi : « Maintenant, nous sommes réveillées et avons les yeux grands ouverts. Nous aspirons à autre chose madame ». Pour Halla Nahal, le moment de parole est dépassé et est venu le temps d’action. Elle hausse le ton : « Madame, nous ne sommes plus aux discours éloquents pour distraire le peuple des vrais problèmes ». Partant elle invite sa sœur Hinda à garder le silence : « Si vous n'avez pas mieux, fermez-la ». Voici l’intégralité de sa missive, tel un missile dévastateur publiée par Wakili Blog. Bonne lecture.

Madame Halla Nahal répond à Hinda Deby Itno (alias Dindinkolé)

Hinda Mahamat Acylest, soit une hypocrite jusqu'à la moelle osseuse, soit c'est nous les femmes Tchadiennes qu'elle considère comme des femmes stupides.

Comment cette dame puisse se permettre de parler du travail des femmes, quand elle est la première à mettre les bâtons dans les roues des jeunes femmes qui essayent d'apporter une pierre à la construction de ce pays?

Hinda, les temps ont changé, comme le dit une chanson de ton idole nada,'' Al zammanmayyal''.

Donc tes femmes que tu réunis pour leur offrir des pagnes et leur débiter tes conneries afin qu'elles te couvrent de youyous, ce n'est pas la jeunesse féminine battante du Tchad. Ma sœur, ce temps est plus que révolu.

Maintenant, nous sommes réveillées et avons les yeux grands ouverts. Nous aspirons à autre chose madame.

Comme on ne peut pas faire des omelettes sans casser des oeufs, dis seulement à ton mari , ses sbires et les tiens que tu as placé un peu partout afin de voler l'argent du pays et par la même occasion hypothéquer notre avenir, de déguerpir.

C'est la seule et unique solution, sinon advienne que pourra!

Penses-tu vraiment qu'actuellement les femmes ne sont pas des fossoyeuses?

Tous les jours, les femmes enterrent des maris tués par les vôtres.

Tous les jours, les femmes essayent de consoler leurs frères et leurs maris que vous humiliez et traité avec mépris.

Tous les jours, les femmes enterrent des enfants morts de malnutrition ou suite à des maladies minimes que vos faux hôpitaux n'arrivent pas à soigner.

Tous les jours, les femmes regardent indignées leurs enfants dormir avec la faim, sous les moustiques, sans électricité et dans des conditions générales insalubres.

Madame, nous ne sommes plus aux discours éloquents pour distraire le peuple des vrais problèmes.

Si vous n'avez pas mieux, fermez-la!!!

Vous savez combien de femmes Tchadiennes sans parler des hommes qui dépassent vos alcooliques des frères, vos beau-fils, et tous ses traîtres que vous avez placé partout dans les postes décisionnels en diplômes, en expérience ?

Pardon, du balaie ! !!!

Halla Nahal via (Facebook)

source: Wakili Blog

Titre et chapeau sont de la rédaction

Tag(s) : #Tchad, #hinda deby, #halla nahal, #femmes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :