Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Personnel de la  télé Tchad en grève : quand le griot boude c’est que le malaise est profond !

Cette télé est plus connue sous le nom « télé de MPS ». Le journal télévisé n’est consacré qu’au parti au pouvoir. Qu’est-ce qu’on peut bien raconter dans un journal de 20h qui dure le plus souvent 1h de temps ? Le plus souvent le temps d’antenne est accordé au président du parti, MPS, Idriss Deby, à sa femme et à ses ministres et autres valets du parti. Cette grève de trois jours, qui commence le 22 juillet 2016, est un non évènements pour les tchadiens qui sont nullement les téléspectateurs. Cette grève qui intervient à quelques jours de l'investiture de Deby présage certainement une mauvaise cérémonie. Si ceux-là même qui ont proclamé haut fort en 2011 que depuis l’arrivée au pouvoir de Deby, le salaire des fonctionnaires a été multiplié par trois, donc suffisants vont en grève pour motif d’amélioration des conditions de vie et de travail et là il y a péril en la demeure.

Certains s’étonnent que ce soit vraiment le personnel de télé Tchad qui va en grève : « eux aussi vont en grève ? Les militants convaincus et supporteurs inconditionnels de Deby ! », s’interroge un compatriote qui donne son point de vue sur la situation.

Tous les ministères sans exception sont en grève. Il ne manquait plus que celui de la communication. C’est chose faite désormais. Quelle sera la suite surtout que, selon les informations, le service de la communication de la présidence menace d’affecter les grévistes en provinces et quant à ceux des provinces, les gouverneurs vont s’en occuper.

Le malaise est très profond. Le mécontentement se généralise. Le gouvernement ne dit rien alors que la République s’affale. Inutile de nier l’évidence, ce sont là les signes annonciateurs du temps. Sachons lire entre les lignes.

Tag(s) : #tchad, #télé, #personnel, #MPS
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :