Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

un coup dur sur ma tete...

un coup dur sur ma tete...

Chérif Allatchi Galmay, l’un des membres de la délégation envoyée pour résoudre la crise qui oppose les étudiants boursiers de l’État tchadien de 2ie a promis de verser du sang à Ouagadougou et il l’a fait. Chose promise chose due ! Tête presque percée, dos enflés, front troué et ensanglanté… Chérif et ses frères ont réussi leur pari.

En effet, on ne sait sur quels critères la délégation a décidé de solder que la scolarité de 170 étudiants sur 315. Cette décision prise unilatéralement par la délégation n’est pas du gout des étudiants qui ont envahi l’établissement, 2ie où se trouvaient les membres de la dégelions venus pour solder la scolarité des 170 étudiants retenus. Et c’est là que Chérif a décidé de verser du sang : « je vais verser du sang », a-t-il promis. Pour le faire, il a promis également aux autres étudiants qu’il appellera ses frères Zaghawa. Ainsi, un coup de fil a suffi pour que ses frères envahissent l’établissement, armés de couteaux, machettes, bâtons, etc.

Les deux camps étaient visibles, celui des Zaghawa et celui des autres. Ils se regardent en chien de faïence et n’attendent que le moment venu pour passer à l’action.

Instrumentalisés par Chérif, ils étaient prêts à verser le sang selon la recommandation de ce dernier. Les esprits s’échauffent, la tension monte… plus rien à faire que de se rentrer dedans. Étant appelé par les étudiants pour la couverture médiatique comme d’habitude, je commence à immortaliser l’évènement. Soudain, j’ai reçu un violent coup. Je me retourne pour voir ce qui se passe et un autre coup encore. En face de moi, un jeune homme qui veut arracher mon appareil photo et les coups continuent de plus bel. L’instinct de survie oblige, je me défends. Regroupés sur moi avec bâtons et cailloux… ils sont décidés à accomplir la mission qui leur a été assignée par Chérif. C’est ainsi qu’un d’entre eux, muni d’un bois et d’un coup sec m’a tapé sur la tête. Mon seul péché, c’est de vouloir faire des prises d’images.

Juste, du nom d’un étudiant qui n’aura pas plus de chance que moi. Le sang gicle et perle sur son front, il sera transporté d’urgence à l’hôpital. Nous l’avons rencontré quelques heures plus tard et tout semble aller. Quant à moi, ma tête a été cousue et le combat continue.

Le sang est versé, mission accomplie peut être pour les Chérif. Quelle sera donc la prochaine étape ? Tuer ! Qui vivra verra !

Tag(s) : #étudiants;2IE; Tchad
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :