Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Militaires disparus au Tchad : déclaration dérangeante d’un policier à Amnesty International

Un policier a raconté à Amnesty International :

« On nous obligeait à voter pour le parti au pouvoir. Deux personnes étaient à l’entrée de l’isoloir. Dès que j’ai pris les bulletins de vote, elles m’ont demandé de cocher en faveur du président. J’ai résisté et on m’a pris. Je n’ai pas eu le temps de voter. Ils ont pris mon bulletin de vote et ma carte d’électeur. Le commandant a donné une gifle à une policière devant tout le monde parce qu’elle a voté pour un opposant devant eux.»

« Plus de 20 familles sont toujours sans nouvelles de leurs parents, maris, pères, frères et fils, militaires et policiers. Elles ne cessent de faire le pied de grue dans nos locaux à la recherche d’informations », a déclaré Me Midaye Guerimdaye, Président de la Ligue tchadienne des droits de l’homme, à propos des militaires disparus.

Tag(s) : #tchad, #justice, #amnesty international
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :