Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les étudiants tchadiens de 2ie lancent un ultimatum de 48h !

Cela fait 20 jours que les ingénieurs de 2ie dorment à même le sol à leur ambassade. Le temps presse et passe mais rien de concret. Une délégation a été envoyée pour résoudre cette crise mais hélas ! que des intimidations et des menaces proférées à l’endroit des étudiants. Elle a rompu le dialogue et s’enferme dans son hôtel 5 étoiles depuis une semaine. Décision prise : la régularisation des frais de scolarité uniquement. Et les arriérés de 3 années de bourses de subsistance ? A cette question, le responsable de la délégation répondra aux étudiants que : « Nous ne sommes pas venus pour résoudre vos arriérés de bourses de subsistance et vos chambres du Campus mais uniquement pour la régularisation des frais de scolarité ». Vu l’impasse de la situation, les étudiants montent au créneau et lancent un ultimatum de 48h aux autorités tchadiennes de décanter la situation sinon, elles porteront l’entière responsabilité de ce qui adviendra. Nous vous proposons leur communiqué de presse parvenu à notre rédaction.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Nous, étudiants tchadiens de 2iE, entamons avec courage et sérénité notre 19e journée à l'ambassade du Tchad au Burkina Faso. Nous tenons à remercier une fois de plus nos compatriotes de la diaspora et de l'intérieur ainsi que le peuple burkinabè pour leurs multiples soutiens depuis le début de notre lutte.

Cependant, la délégation dépêchée depuis déjà une semaine s'enferme aisément dans un Hôtel 5 étoiles de Ouagadougou et refuse tout dialogue sérieux après une première prise de contact animée de menaces et d'intimidations, traitant les étudiants d'activistes et d'opposants. Vu la rupture du dialogue, restant dans l'esprit de la main tendue, nous avons contacté le responsable de la délégation qui disait que : « Nous ne sommes pas venus pour résoudre vos arriérés de bourses de subsistance et vos chambres du Campus mais uniquement pour la régularisation des frais de scolarité ».

Face à cette situation, nous avons urgemment tenue une assemblée générale ce matin 1er avril 2016 à l'ambassade. Les étudiants ont unanimement condamné l'attitude insultante de la délégation et tiennent fermement à leur plateforme revendicative : " Payement Intégral de trois ans d'arriérés de bourse de subsistance et des frais de scolarité". Vu l'impasse de la situation, nous lançons un ultimatum de 48h à compter de ce jour 1er avril 2016 aux autorités tchadiennes de rappeler à l'ordre cette délégation afin de satisfaire aux exigences légitimes des étudiants, sinon, la délégation sera la seule responsable des conséquences qui en découleront. Pour notre part, nous sommes déterminés à continuer notre lutte estudiantine jusqu'à gain de cause.

Que Dieu Bénisse le Tchad et sa jeunesse Combattante!

Les étudiants tchadiens de 2iE.

Tag(s) : #étudiants;2IE; Tchad
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :