Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA FIN EST PROCHE : DEBY EST INQUIET !

Ce texte est le condensé de frustrations d’un jeune tchadien qui en a gros sur le cœur depuis plus de 25 ans qu’a duré le règne de satrape Deby et a préféré rompre le mutisme. Malgré la situation, il a toujours l’espoir et invite la jeunesse à croire qu’à sa force et en ayant foi en l’avenir. Il invite Deby a raccroché les crampons pendant qu’il est temps : « Monsieur le président, Ne faites pas que votre fin soit la conséquence de la révolte de la population », foi de Saddam Bourjo. Lisez plutôt !

Au Président DEBY

*le peuple n’a pas réagi quand l’argent du pétrole est détourné par les proches du régime au pouvoir au dépit de toute la nation Tchadienne.
*le peuple n’a pas réagi quand des Tchadiens se font tués par l’armée parce qu’ils recherchent de l’or pour pouvoir acheter un bout de pain à leur enfants affamés.
*le peuple n’a pas réagi quand il n’y a pas d’eau potable, d’électricité.
*le peuple n’a pas réagi quand des personnes se font assassinées en plein jour puis dépouillées de leurs motos, argents et autres biens.
* le peuple n’a pas réagi quand des gens enlevaient des filles des autres, les violaient puis les jetaient dans la rue comme des vulgaires chiens.

Monsieur le président, Ne faites pas que votre fin soit la conséquence de la révolte de la population

Monsieur le président, vous avez causé beaucoup de mal que de bien durant ces 26 ans. Vos proches ont leurs poches pleines, se sont fait faire construire des villas en Europe et ailleurs.
Monsieur le président, si vous aimez réellement ce pays, remettez les rênes du pouvoir à la personne qu’aurait choisi le peuple et reposez-vous.
Nous vous promettons de ne pas toucher à vos proches. Vous pouvez vous faire soigner en paix et même beaucoup vous respecteront. Ne faites pas que votre fin soit la conséquence de la révolte de la population. Votre ami Gaddaffi est un parfait exemple, ne commettez pas les mêmes erreurs.


A L’ARMÉE Tchadienne


Nous appelons l’armée Tchadienne, cette armée qui a intervenu un peu partout en Afrique (RDC, Mali, RCA, Cameroun…) et en Europe (la première à répondre à l’appel du général De Gaulle) de prouver une fois de plus son soutien au peuple opprimé. Un soldat est celui qui défend sa patrie contre ses ennemis de l’intérieur et de l’extérieur. Nous vous appelons à la défense de vos frères contre la dictature du président Deby. C’est une cause noble.


Au Ministre Ahmad Bachir


Je ne comprends pas comment vous êtes libre après avoir été accusé de corruption. L’audio qui prouve votre complicité dans une affaire de corruption est jusque-là sur YouTube. Vous n’avez jamais été condamné, ni aucun autre proche de régime (Salaye et maintenant des violeurs).
De quel désordre parlez-vous alors que vous ne faites même pas votre travail.
* Où étiez-vous quand, des personnes ne peuvent même pas circuler dans certains coins de la ville de N’Djamena sans être l’objet d’une attaque des bandits.
*Où étiez-vous quand on tire a balle réelle sur le peuple (je ne vous ai pas entendu condamner cet acte de viol de ‪#‎Zouhoura ni celui de l’assassinat du jeune homme ‪#‎Abachou Ousmane). Vraiment incroyable !
Toutes les manifestations pacifiques sont-elles un crime? Alors monsieur le ministre condamnez tout le peuple Tchadien.


A la Jeunesse Tchadienne


Le gouvernement a une fois de plus, du haut de sa grandesse, négligé la demande légitime de justice pour une fille violée (pas la première) et un jeune homme lâchement assassiné. Nous avions été naïfs (car s’il y’avait une justice Salaye Deby ne serait pas libre de ses mouvements après avoir détourné l’argent du pays pendant 26 ans). Il n’y a pas de justice au Tchad.

Blaise compaore est chassé par la jeunesse, Ben Ali a fui la Tunisie, Moubarak a laissé le pouvoir à la jeunesse. Il est notre tour d’écrire notre Histoire…


La connexion a été intentionnellement coupée (après la demande du gouvernement bien-sûr).
Nous avons le choix entre continuer la lutte pour gagner nos droits les plus élémentaires (éducation, travail, salaire, liberté d’expression, sécurité) ou nous devrons nous arrêter et nous apitoyer sur notre triste sort. La balle est dans notre camp. Blaise compaore est chassé par la jeunesse, Ben Ali a fui la Tunisie, Moubarak a laissé le pouvoir a la jeunesse. Il est notre tour d’écrire notre Histoire pour que règne la justice, paix, sécurité, et surtout le développement de notre pays.

Arrêtez des menaces inutiles. Personne n’a jamais réussi à condamner tout un peuple révolté.


Évitons de nous en prendre à toute une ethnie car il y a des innocents. La jeunesse a marre d’un gouvernement corrompu et qui ne sert que ses intérêts et ceux de ses proches.
Pour ceux qui insultent et parlent de leur ‘ethnie’, je leur conseil d’arrêter de parler d’Ethnies. Aucun groupe ethnique n’est supérieur à un autre ; et puis nous nous connaissons. Et bon Dieu, bon sang ! Arrêtez des menaces inutiles. Personne n’a jamais réussi à condamner tout un peuple révolté. Beaucoup ont essayé et ont fini par fuir.

PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT. TA LIBERTÉ NAITRA DE TON COURAGE. L’AVENIR EST A TOI. Vive la jeunesse tchadienne.

Texte Initialement publié sur facebook par Saddam Bourjo

Tag(s) : #Tchad;Deby
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :